Concentré, sauce de tomates fraîches

 

Concentré, sauce de tomates fraîches :

Sur ces belles routes de Corrèze (merci François H), à 70 km/ heure c’est vraiment agréable, avec la radio branchée sur « France Culture », une des meilleurs radios au monde (sinon la meilleure).

Entre Michel Onfray philosophe, dont je suis un fidèle auditeur, Alain Passard “cuisinier“ qui sublime son art avec ses légumes frais du jardin, … je fais la découverte des dessous troublants du concentré de tomate*.

Cela m’a fait repenser à ma mère et ma grand-mère qui, l’été, préparaient les sauces avec l’excédent de tomates du jardin. Ce samedi matin, habillé nikel, petit polo bleu ciel et short, j’achète 6 bons kg de tomates et, dans la foulée je prends mon tablier… au moment d’écraser les belles en robe rouge, l’inévitable se produit, de minuscules taches explosent le ciel de mon polo ! C’est fatal pour le cuisinier du samedi.

A méditer : Toutefois, la sauce est fastidieuse à faire alors faites le bon choix pour la provenance.

😛

*Voir les récits des dessous troublants du concentré de tomates en bas de page.

😉

D’après Mamie, il faut écraser les tomates avec le moulin manuel à purée, couvrir la bassine d’un linge fin, écoper l’eau qui passera à travers.

Bien sûr, je n’ai rien écouté de tout ça et n’en ai fait qu’à ma tête.

Procédé du concentré, sauce de tomates fraîches :

  1. Laver et essuyer les tomates, couper les en quartiers en prenant soin d’enlever le pédoncule, (on peut éventuellement les ébouillanter pour enlever la peau).
  2. Peler et coupé l’ail en lamelles, hacher finement le céleri branche.
  3. Mettre le tout dans la sauteuse avec de l’huile d’olive pour faire revenir ces ingrédients.
  4. Lorsqu’ils sont translucides, ajoutez les tomates, couper le romarin.
  5. Mettre à cuire au four température à 180°C pendant 1h à 1h 30 mn.
  6. Saler et poivrer.
  7. Ecraser partiellement avec un presse purée comme sur la photo puis,
  8. Passer au moulin à purée, grille ni grosse ni trop fine, pour retirer la peau et les pépins.
  9. Ajouter le sucre en poudre, cela évite l’acidité.
  10. Remettre à cuire sur feu doux 30 mn
  11. Remplir les pots très près du bord, les stériliser 10 à 15 mn (cela suffit si on empote très chaud).

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

😉

Concentré, sauce de tomates fraîches :

6 600 g Tomates fraîches de la région de Marmande

5 g ail (1)

1 Céleri branche

200 g huile d’olive

1 Romarin (brin)

1 Thym (brin)

10 g Fleur de sel

5 g Poivre noir moulu fin

2 Curcuma en gélules

100 g Sucre roux

2400 Poids net (8 pots)

La couleur de la sauce concentrée sera plus rouge sans le curcuma, cependant il est très bon pour la digestion.

Ça va le faire, avec un ail revenu à l’huile ou graisse de canard, 10 g de sauce tomate et un petit vermicelle ; sel poivre.

A vous…

*Sources :

http://www.20minutes.fr/economie/2069955-20170517-concentre-tomates-secrets-peu-ragoutants-business-mondialise

Petit résumé sur la sauce tomate et ses aventures :

*Mensonge sur la provenance et la qualité des produits, exploitation de travailleurs, violence… pas toujours aussi « made in Italy » qui, on nous l’assure, dissimulerait des pratiques (mondialisation aidant) ayant des ramifications jusqu’en Chine.

Un grand nombre des fruits utilisés pour fabriquer la sauce dans des usines italiennes proviendrait en effet de ce pays, et plus précisément de la province du Xinjiang, mais aussi d’Espagne ou des Etats-Unis.

C’est ce que révèle L’Empire de l’Or Rouge, un livre sorti des Editions Fayard dans lequel Jean-Baptiste Malet dévoile les détails de l’enquête qu’il a menée pendant deux ans sur le sujet.

Le journaliste révèle notamment que des migrants venus de Roumanie, de Bulgarie ou d’Afrique ou même des enfants constituent une part non-négligeable de la main-d’œuvre, parfois illégale et maltraitée, mise à contribution dans ce secteur.

La tomate, elle, réserve également des surprises. Les fruits cultivés en Chine et utilisés par les géants de l’industrie mondiale de la transformation de la tomate seraient génétiquement modifiés pour présenter des caractéristiques précises, pratiques et économiques.

A bientôt, n’oubliez pas de liker hein 😉

 

Publicités

Laisser un commentaire ce sera avec plaisir, si besoin j'apporterai d'éventuelles solutions.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s